Souper CYCLOS (Janvier 2018)

CYCLO Waremme

Samedi 20 janvier, une date aussi attendue que celle de la grande reprise pour nos amis cyclos avec le souper organisé à l’Acapulco ; le simple fait d’annoncer cette enseigne rassure déjà tous les connaisseurs car ils savent que le patron s’évertuera pour soigner aux petits oignons et pas seulement les 60 convives.

Ces derniers qui, pour l’occasion, ont troqué la veste d’hiver et le casque contre une tenue de ville nettement plus élégante mais cette métamorphose a généré chez certains quelques hésitations pour se reconnaître.

Après les petites interventions de Victor F. et Yves N. pour nous souhaiter la bienvenue, nous passerons aux apéros tandis que Jacques toujours aussi affairé en profitera pour distribuer au nom du comité une petite enveloppe aux membres en règle de cotisation.

Notre hôte, histoire d’éviter des encombrements entre les buffets à des gens habitués à rouler en peloton, propose une petite tombola. La personne placée en tête de table doit tirer un chiffre entre 1 et 4 et Vonny aura la main heureuse en tirant le numéro 2, propulsant du coup notre tablée sur le chemin de la demi-finale mais  uniquement pour le 1er service bien entendu.
Par la suite chacun entrera à sa guise dans la ronde des navettes entre les buffets de crustacés, entrées chaudes, froides, plats chauds, desserts, glaces. La période d’extinction des feux et lumières largement dépassée et alors que bon nombre d’invités ont déjà quitté la salle ; toute soirée digne de ce nom se termine toujours en chansons.

Yves guitariste réputé et Marcel ténor « hasbeen » éprouveront beaucoup de difficultés à diriger une chorale improvisée et très motivée mais complètement déphasée au niveau du tempo et des paroles.

Ces instants de folle détente nous transporteront allègrement au-delà de la fermeture mais toujours sous l’œil bienveillant du patron.
(Commentaires de notre ami Lucien Pétry -Photos prises par son épouse Christiane)

Un grand merci aux organisateurs de cette soirée : Yves, Jacques et Jean-Pierre Dupriez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.