Les « Retrouvailles » de 2021

Le tracassin sanitaire nous a empêché de tenir notre Assemblée générale en avril de 2019 et de 2020. Il a aussi empêché de se réunir autour d’un bon repas de Secteur.

Une vue générale de l’assemblée.

C’est pourquoi le Bureau a décidé d’organiser des « Retrouvailles » en cette mi-octobre 2021, au restaurant La Goutte à Latinne. L’idée était de combiner une Assemblé Générale allégée avec un repas de convivialité. Pour beaucoup, c’était en effet la bonne occasion de se retrouver.
La partie « officielle » a consisté à retracer un bref historique du Mouvement : passé, présent et futur.

Après son mot de bienvenue, Philippe Urbain, Président, a retracé le passé du Mouvement, se basant sur des données de Daisy Materne. C’est en 1974 que s’est créée l’Amicale Joie et Espoir. C’est Daisy Materne qui a alors été la cheville ouvrière.

Le Président dit le mot de bienvenue et retrace le passé du Mouvement.

De l’important développement de cette Amicale qui est, après un certain temps, devenue le Mouvement Union Chrétienne des Pensionnés, présidé par cette même Daisy Materne. En 2011, Victor Fraipont a repris le flambeau de la Présidence et a continué à développer le Mouvement avec sa convivialité bien connue. L’année 2012 a connu un grand tournant dans l’histoire du Mouvement qui s’est alors dénommé Énéo. Cette nouvelle dénomination n’a fait perdre en rien les valeurs et les activités du Mouvement.

Cependant un aspect d’action sociale significatif s’est greffé sur ce qui existait. En 2019, après deux mandats de quatre ans à la Présidence, Victor a cédé le relais à Philippe Urbain. Actuellement, le Mouvement comporte près de cinq cents Membres et propose très régulièrement (chaque mois ou même chaque semaine) une vingtaine d’activités tant culturelles que sportives.

Victor Fraipont informe de la reprise progressive des activités.

Une fois ce passé brièvement retracé, Victor Fraipont a fait état de la reprise progressive de chacune des activités. En fait, certaines ne s’étaient pas arrêtées. On pense par exemple à la gymnastique qui a continué ses activités par le biais de la vidéoconférence. De même, le Bureau s’est lui aussi réuni deux fois par mois par ce biais. On peut dire que beaucoup se sont efforcés de ne pas subir les problèmes sanitaires. L’imagination a souvent été au pouvoir. Et voilà sans doute un point positif de cette période troublée : beaucoup se sont mis à l’informatique et aux télécommunications, ou s’y sont perfectionnés.

Isabelle Wilmet expose les généralités sur le Congrès de 2022.

Isabelle Wilmet, Secrétaire de la Régionale de Liège, a parlé du futur du Mouvement. Son exposé s’est concentré sur le Congrès qui se tiendra le quatorze octobre 2022. Il s’agira pour le Mouvement, au cours de ce Congrès, de se présenter : ce que nous sommes et ce que nous voulons du point de vue des valeurs, des projets et des avis. Et cela dans les domaines de la participation, de l’engagement, de la responsabilité, du collectif, de la vie sociale, de la vie culturelle, de la vie économique, de la vie politique, de la solidarité, de la démocratie, du dialogue et du bien-être santé. Ce Congrès se clôturera lui aussi par des festivités.

Philippe Urbain a alors rappelé la différence entre affiliation et cotisation. Il a aussi noté qu’un nombre significatif de Membres n’ont pas recotisé en 2021. Il a cependant bon espoir que ces derniers rejoindront à nouveau le Mouvement dès 2022, une fois les problèmes sanitaires résorbés.
Trois Responsables d’activités ont cessé cette fonction. Il s’agit des trois « J » (Jeanine Dubois pour la marche, Josée Debraz pour la zumba et nombre d’autres fonctions, et Josy Godfrin pour les excursions). Ces trois Personnes ont été officiellement remerciées pour leur longue collaboration et ont reçu le cadeau d’usage. Josée a aussi reçu un cadeau de la part des Membres de la Zumba, activité qu’elle avait créée, remis par Isabelle Coumont qui est maintenant Responsable de cette activité Zumba.

Les trois Ex-Responsables d’activité très heureux de l’attention qui leur été apportée à cette occasion.

 

Et voilà, il n’y avait plus qu’à prendre l’apéro tant attendu avant de déguster un buffet très garni et d’excellent qualité, dans l’esprit de convivialité qui caractérise notre Mouvement.

Excursion de la gymnastique du mercredi à Namur le jeudi 5 août 2021

Belle excursion …

C’est le jeudi 5 août au matin à 9 h devant la gare de Waremme que Maria, Nadine, Odette, Josy, Georgette et Sarah, Anne-Marie, Nelly et Albert, Véronique, Marie-José, Vivienne et moi-même, nous nous sommes retrouvés pour prendre le bus Express pour Namur où Yves et Marie-Paule nous attendaient pour nous faire visiter la ville.

Le soleil était de la partie et ne nous a pas quittés de la journée pour notre grand bonheur.

Arrivés à Namur à 10 h 30 un arrêt plus loin que prévu, nous nous sommes rendus vers la Place d’Armes, au centre pour attendre nos guides Yves et Marie-Paule. Nous avons pu visiter le Village Provençal installé sur cette place et y prendre une collation.

Ensuite nous avons déambulé dans le vieux Namur jusqu’au restaurant réservé par Yves, le « Fenêtre sur cour » dont la verrière date de 1902 et où est attachée en hauteur une cabine de l’ancien téléphérique. Le plat du jour à 10 euros, une aile de raie aux câpres, a été apprécié par plusieurs d’entre nous. Ce fut un dîner très convivial, nous étions tous si contents de nous revoir et pouvoir partager.

A 14h rendez-vous était pris pour monter à la citadelle en téléphérique. Certaines ont eu un peu peur du vide et des passages de pylônes…. Puis nous sommes descendus jusqu’à Terra Nova prendre le petit train. Nous avons ainsi eu des explications sur l’histoire de la Citadelle. Ensuite ce fut la descente à pied par les escaliers jusqu’au Grognon où le long des quais de la Meuse un bateau nous attendait pour une balade commentée sur la Meuse et la Sambre.

A 18h30 nous reprenions le bus Express vers Waremme, tous très contents de notre escapade à Namur.
Je tiens à remercier Yves et Marie-Paule pour l’organisation impeccable de cette journée. Que de travail accompli !

Marie-Claire

Relais pour la vie -Waremme 2021

Bienvenue au Relais pour la Vie de Waremme 2021

Le comité local, avec le soutien de la Fondation contre le Cancer, vous invite à prendre part à diverses activités près de chez vous tout au long de l’année. Chaque participation, chaque euro récolté constitue une contribution concrète qui peut sauver des vies.

L’événement Relais pour la Vie aura lieu cette année en version « coronaproof ».
Il s’agira de balades de 3, 6 ou 10 KM avec parcours balisés.
Balade accessible à pied, vélo et/ou poussette.

Un circuit vélo de 25 kms est aussi au programme (voir la page suivante).

  • Quand ? Le 28 août 2021 dès 9h00, dernier départ à 14h00.
  • Où ? Au « Pôle Ballons », 67 Chaussée Romaine 4300 Waremme
  • Combien ? Participation aux bénéfices de la Fondation : 10 €/ personne de 18 ans et +,
    5€ pour les 12-17 ans et gratuit pour les moins de 12 ans.
  • Inscription aux balades ? Sur place à votre arrivée.

Au retour des balades : petite restauration et Cérémonie en l’honneur des Battants de 15h à 17h :

  • Concert du groupe « NOUS »
  • Poèmes lus par M-B Mars
  • Guitare/voix : Jojo Burnotte et Jean- François Della Libera

Envie de nous aider ?
Vous avez du temps à consacrer à l’organisation soit la veille le 27 août, soit le jour même ?
Proposez votre aide à Nathalie Boucher, c’est avec une immense joie que nous vous accueillerons dans l’équipe des volontaires. Une heure, deux heures ou plus, chaque moment d’aide offert sera apprécié.

Contacts :

  • Nathalie Boucher – 0478/30 04 53 – nathalie.boucher@mc.be
  • Françoise Detroz – 0477/344 806
  • Dominique Dehareng – 0474/981 795
Pour la ballade à vélo, allez à la page suivante ...

Balade « papote »

Une initiative d’Énéo, une invitation de Minou, un oui franc ou hésitant : nous voilà parties pour des balades papotes joyeuses et amicales.

Nous sommes 4 dames et nous habitons des villages voisins. Une fois par semaine (le même jour à la même heure pour la facilité de notre organisation !), nous nous retrouvons pour 1 heure de marche à travers la campagne qui nous entoure. Nous ne sommes pas toutes de grandes marcheuses mais l’allure de l’une rythme le pas de l’autre et nous profitons surtout de la sortie au grand air, d’un peu d’exercice et du plaisir de la rencontre.

Plusieurs articles scientifiques décrivent les bienfaits de la marche sur le corps et sur l’esprit. Pour nous, c’est l’occasion d’une sortie que nous ne ferions pas seules, c’est l’occasion de découvrir les spécificités de nos villages, de partager des histoires et des anecdotes, de nous retrouver dans des souvenirs communs, de rire et d’être tout simplement bien.

Il aura suffi d’une invitation pour nous lancer dans l’aventure. Ne dit-on pas que c’est le premier pas qui compte ? N’hésitez pas à le franchir : il donne envie de faire les suivants et c’est tellement bon !

Le groupe des koalas

 

À la découverte des potales et chapelle à Hodeige :

Le Coronavirus et la solitude

Les mesures gouvernementales prises pour enrayer la propagation du Coronavirus visent à diminuer le plus possible le contact entre les personnes en supprimant les activités non indispensables sur le plan :

      • culturel
      • sportif
      • convivial

Il n’est pas question ici de mettre en doute le bien fondé de ces mesures sur le plan de la santé publique mais plutôt d’en voir les répercutions pour les séniors isolés.

Par l’organisation des ses multiples activités, Énéo cherche à créer du lien social, un climat de convivialité et de solidarité.

Comment Énéo peut-il tout en respectant les directives émises, ne pas se désintéresser des seniors isolés ?

Au sein de votre groupe d’activité, vous qui êtes proches du terrain, vous connaissez sans doute mieux que quiconque les personnes qui sont seules dans la vie quotidienne.

La période que nous allons vivre risque de les plonger dans un isolement profond et cela risque de peser lourd sur leur moral.

L’important est de garder le contact, de faire sentir aux personnes que la situation fragilise mais qu’elles ne sont pas oubliées.

Un petit coup de fil pour prendre de leurs nouvelles, voir si elles ne manquent de rien, à défaut un mail pour ceux que cette technique ne rebute pas.

Créons une chaîne de solidarité, certes à distance mais restons en relation.